Aux frontières du Liban, le Moyen-Orient est encore une zone de conflits. La guerre civile, qui a duré de 1975 et 1990, a laissé des séquelles dans les esprits, les corps et le pays.

Plus récemment, Israël et le Hezbollah se sont battus en 2006, conduisant à la destruction de nombreuses infrastructures au pays du cèdre.

Le conflit syrien a de nouveau compliqué la situation : le Liban compte 4 millions d’habitants et il accueille, à l’heure actuelle, 2 millions de déplacés venus de Syrie, et 500 000 palestiniens.

Comme on peut le voir dans ce reportage sur la fondation Adyan, le Liban et les libanais manifestent encore la volonté de vivre malgré les innombrables difficultés. Fondée par le père Fady Daou, prêtre maronite, il y a une dizaine d’années, cette Fondation libanaise est la plus importante fondation interreligieuse du Liban : ses membres fondateurs sont en effet chrétiens et musulmans.

Misant sur les jeunes pour construire l´avenir, la Fondation a mis en place des initiatives comme l´éducation à la citoyenneté dans les écoles et la promotion d’un dialogue interreligieux concret pour permettre d´avancer ensemble.

Reportage Adyan : construire ensemble le Liban réalisé en partenariat avec l'Œuvre d´Orient, à voir sur KTO ce jeudi 12 janvier à 21h30, et à revoir ensuite sur cette page.