Pendant les terribles massacres de 1994 entre les Hutus et les Tutsis, 20 000 Tutsi ont été assassinés à Kibeho, au sud-ouest du Rwanda.  Ce lieu marqué par le sang et la souffrance est pourtant connu, depuis le 28 novembre 1981, comme un lieu d’apparitions et de pèlerinages à la Mère du Christ. L'Eglise a en effet officiellement reconnu en 2001 une série d'apparitions, ayant eu lieu entre 1981 et 1983, où trois personnes ont reçu des messages de la Vierge.

Ces apparitions ont été très nombreuses et se sont étalées dans le temps mais on peut distinguer des points saillants du message marial : un urgent appel au repentir et à la conversion des cœurs ; la profonde tristesse de la Vierge ; la foi et l’incroyance qui viendront sans qu’on s’en aperçoive ; la place de la souffrance salvifique ; l’invitation à prier sans cesse et sans hypocrisie ; la dévotion envers Marie ; la récitation du chapelet des Douleurs de la Vierge Marie ; le désir de la Vierge qu’on lui construise une chapelle ; l’invitation à prier sans relâche pour l’Eglise.

Dans ce documentaire, le réalisateur Armand Isnard est allé à la rencontre des Pères Pallotins qui s'efforcent de faire de Kibeho un centre de pèlerinage dans un esprit de réconciliation, de conversion et de paix. Contre un certain esprit du monde qui a tendance à voir la souffrance comme quelque chose à éviter à tout prix, Kibeho est aussi un rappel de la place de la croix dans la vie du chrétien et de l’Eglise. La Sainte Vierge l’a rappelé à ses voyantes, notamment à Nathalie le 15 mai 1982 : « Personne n’arrive au Ciel sans souffrir ». Une souffrance qui est aussi un moyen d’expier pour le péché du monde et de participer aux souffrances de Jésus et de Marie pour le salut du monde. 

Documentaire diffusé (En direct uniquement) sur KTO mercredi 14 septembre à 20h40.

Rediffusion les mercredi 14 septembre à 20h40, jeudi 15 septembre à 00h25 et 18h40, Samedi 17 septembre à 17h00, Dimanche 18 septembre à 7h30, et mercredi 21 septembre à 13h15.