Au terme de leur Assemblée fin avril, les évêques de Madagascar ont lancé un cri d’alarme face aux violences et à la pauvreté qui touchent leur pays. Les évêques ont dénoncé la « culture de déchets » qui règne : « le mensonge, la vengeance et la loi de la jungle sont les règles qui gèrent la vie quotidienne » dans tous les milieux où « l’unique objectif est de se procurer de l’argent par tous les moyens, et cela à tous les échelons ».

Interpellant les pouvoirs publics, les évêques ont rappelé que l’Année de la miséricorde peut ouvrir un chemin de conversion, car « l’objectif n’est pas de se servir du peuple et de la nation en les exploitant pour avoir des richesses pour soi mais de mettre en place une société imprégnée de justice et de paix, du respect des croyances ».

A l'occasion de son passage en France, le père Bertrand de Bourran, prêtre des Missions Etrangères de Paris (MEP), est l’invité du magazine Eglises du monde. Il vient parler de la situation difficile de ce pays de 22 millions d'habitants dont la moitié est chrétienne. Il vient surtout partager ce qui se vit dans la mission de Tsarahasina, dans le diocèse de Port-Bergé, situé au centre nord de l'île, dans la brousse. Une mission qu’il a lancée en 2010.

Un magazine Eglises du monde diffusé à 21h45 ce mercredi 18 mai 2016. A voir ensuite sur cette page.