La notion de bien commun n’est pas toujours bien comprise. Elle est parfois confondue avec l'intérêt général, qui se définit pourtant uniquement par une politique et par l'exercice de la raison humaine. Le bien commun est une notion théologique, philosophique et politique. Il s’agit d'un bien partagé par les membres d'une même communauté, au sens spirituel et moral du mot bien, ainsi qu'au sens matériel et pratique (les biens).

Cette recherche accrue du bien commun est une bonne nouvelle : elle est le signe d’une espérance profonde de l’humanité dans son existence politique, économique et sociale. Dans un monde marqué par l’individualisme et le communautarisme, comment répondre aux urgences et aux défis de cette espérance ?

Ce soir, à 20h45, KTO diffuse une partie du colloque inaugural de la Chaire Bien commun qui s’est déroulé à l’Institut catholique de Paris (ICP), les 17 et 18 novembre 2016. Un colloque qui a fait dialoguer les rationalités et les expériences en rassemblant des chercheurs de plusieurs disciplines (philosophie, théologie, sciences économiques et sociales), des responsables politiques, des représentants de l'Eglise catholique et des acteurs de l’entreprise.

Ce colloque a marqué l’acte de création de cette chaire soutenue par la Fondation catholique écossaise, placée sous l’autorité du Pr Olivier Artus, Vice-recteur, Directeur de l’Unité de Recherche "Religion, Culture et Société"  de l’ICP ; sous la présidence de M. Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain ; et sous la direction scientifique du Pr Laurent Villemin, Directeur du pôle de recherche "Éthique, Morale et Institutions" de l’Unité de Recherche "Religion, Culture et Société" de l’ICP.

Hors-Série à voir sur KTO ce mardi 27 décembre à 20h45, et à revoir ensuite sur cette page.