En début de semaine, les coptes d’Égypte célébraient les funérailles des 24 personnes tuées dimanche dans un attentat à la bombe dans l'église Saint-Pierre et Saint-Paul du Caire.

Mais que se passe-t-il en Égypte ? Comment vivent les chrétiens ? Que fait le président Abdel Fatah el Sissi pour protéger les minorités et contenir les extrêmes islamistes ? Président égyptien qui a tout de même reçu au palais d’Ittihadiya, le 28 juillet dernier, le pape Tawadros II, patriarche de l’Église orthodoxe, pour lui apporter son soutien après les graves incidents sectaires, confirmant que « chrétiens et musulmans sont égaux face à la loi conformément à la Constitution ».

De passage en France, le Père Samir Khalil Samir, jésuite égyptien et islamologue, est sur le plateau d’Églises du Monde pour parler d’un pays dont les nouvelles se font rares, mais qui vient de refaire tristement la une des actualités.

Répondant aux questions de Stéphanie Dupasquier, il raconte la réalité d’un pays dont 40% de la population vit sous le seuil de pauvreté ; le gouvernement se démène pour sortir l'Égypte d'une crise financière qui prévaut depuis le « Printemps arabe » qui a provoqué une nouvelle fuite des touristes et des investisseurs étrangers.

Il explique aussi comment l'Église locale est au service des plus fragiles, et il fait le point sur la situation des Coptes (10% de la population). Et bien sûr il revient sur les persécutions, qui se multiplient. Outre l'attentat de ce dimanche, fin novembre, trois mois après l’adoption par le Parlement d’une loi réglementant la construction des églises dans le pays, des dizaines de Coptes, vivant en Haute-Egypte et suspectés de construire une église, ont été violemment attaqués par des extrémistes musulmans.

Églises du Monde à voir sur KTO ce mercredi 14 décembre à 21h45 et à revoir ensuite sur cette page.

Toutes les vidéos KTO liées aux coptes d'Égypte sont à retrouver sur la page spéciale L'épreuve des coptes en Egypte.